Translate

Visuels et illustrations Harry Potter sur le web - 14 - polynectar / polyjuice

Il y a bien longtemps, je vous ai présenté comment j'avais créé une page de livre de magie - en l’occurrence, une page du manuel de divination Levez le voile du futur - à partir de différentes illustrations et polices d'écritures sélectionnées sur le web. Plus tard, j'ai employé le même principe de composition dans la création de la double page et de la couverture du livre Lever le voile du futur, pour mon Wreck this journal. Pour continuer sur ce travail de composition, je vous propose aujourd'hui de quoi réaliser votre page de recette du polynectar à partir des ingrédients cités dans le tome 2, la Chambre des secrets. Vous trouverez sur le wiki Harry Potter toutes les informations concernant la potion, sa préparation et ses effets, ce qui vous permet d'agrémenter votre page avec du texte "scientifique." Vous pouvez utiliser les illustrations et le texte de deux façons : soit en réalisant une composition numérique grâce à votre logiciel de retouches d'image, à powerpoint ou encore votre logiciel habituel de traitement de texte, soit en réalisant un collage à partir des images imprimées que vous agencerez selon vos envies sur le support de votre choix (grimoire, scrapbook, art journal, tableau...) N'hésitez pas à vieillir et à salir votre page pour lui donner un effet ancien et usé : n'oubliez pas qu'un livre de potion a toutes les chances d'être éclaboussé, mouillé voire brûlé par le contenu du chaudron tout proche.
La recette du polynectar / polyjuice issue de Potions de grand pouvoirs (Moste potente potions) - HP 2
 On peut remarquer que cette recette est un peu différente de celle écrite dans les livres ; elle comporte notamment plusieurs ingrédients additionnels : de l'antimoine brut, des sels d’ammoniaque, des copeaux de salpêtre, du mercure et "mars" (référence alchimique au fer), ou encore de l'urine. De plus, l'ingrédient récolté à la pleine lune n'est ici pas le sisymbre/fluxweed mais la poudre de corne de bicorne.
 [source]
 [source]

-Les ingrédients -
    Peau de serpent d'arbre du Cap [boomslang]
      Sangsues [leeches]
       [source]
      [source]
      [source]
      Sisymbre [fluxweed]

      [source]
       [source]
      Chrysopes [lacewings]

      [source]
      [source]
      Polygonum [knotgrass]
      Polygonum n'est pas le nom d'une plante, mais du genre auquel appartiennent plusieurs espèces de plantes partageant des caractéristiques semblables - une  racine aux multiples ramifications notamment. Vous trouverez donc des illustrations différentes pour cet ingrédient à vous de choisir votre préféré.

      [source]
      Corne de bicorne en poudre
       Le bicorne est un monstre folklorique mangeur d'homme, mi-vache, mi-panthère, doté de deux cornes ; très peu connu, sa représentation ancienne est hélas dépourvue de corne, ce qui la rend difficile à utiliser en illustration du polynectar. J'ai donc préféré mettre en avant des illustrations de cranes de mammifères cornus, assez abstraits mais évocateurs.
       [source]
       [source]

      - Les résultats -
      Effets secondaires indésirables
      "[la recette du Polynectar] était accompagnée des dessins représentant plusieurs personnes aux différents stades de leur transformation en quelqu'un d'autre. Harry espérait de tout cœur que l'expresion de souffrance de leur visage n'était due qu'à l'imagination de l'artiste." (T.2, chapitre 10 : Le Cognard fou, édition Folio Junior)
      Contrairement à la description présentée dans le livre, la page du polynectar vue dans le second film présente trois illustrations pouvant évoquer les effets secondaires liés à une mauvaise utilisation de la potion (probablement pour une métamorphose de l'humain en animal, ce qui est contre-indiqué.) Vous trouverez ici deux d'entre elles, ainsi que d'autres images étranges sur ce même thème qui pourront venir compléter votre propre grimoire.
       [source]
      [source]
      [source]
      [source]
       [source]
       [source]

      [source]
       [source]
       [source]

      Ma page de recette
      Pour la composition, je me suis grandement inspirée de la mise en page vue dans le film 2 ; j'ai rédigé le texte à partir des informations de la page Wiki Harry Potter - Polynectar sur le ton d'un ouvrage savant, en y glissant ça et là quelques détails lus dans le tome 2. Les illustrations des ingrédients seront collées sur la page opposée peut-être accompagnées de quelques faux échantillons), avec pourquoi pas des annotations et dessins tracés à la main. (Création réalisée avec les logiciels Paint shop Pro X2 et Microsoft Word.)

      4 commentaires:

      1. Flora Ven Claw11 mars 2016 à 20:03

        Il me semble déjà avoir dit que tu avais des doigts de fées... Bon ba je réitère alors ! Cette page de potion semble tout droit sortie de son grimoire !

        RépondreSupprimer
        Réponses
        1. Merci beaucoup, même s'il est vrai que je n'ai guère innové en reprenant le style de la page vue dans la film ; mais c'est toujours un exercice de composition intéressant ^_^

          Supprimer
      2. Réponses
        1. Merci à vous pour votre intérêt et votre soutien !

          Supprimer