Translate

Activité : murder party Harry Potter - soirée enquête à Poudlard

Vous êtes fan des séries policières, du Cluedo, des mystères à résoudre, des romans d'Agatha Christie et des enquêtes de Sherlock Holmes ? Vous aimez le jeu de rôle, le théâtre, l'improvisation ? Vous êtes un/e potterhead ? Ne cherchez plus, la murder party / soirée d'enquête est l'activité faite pour vous ! Contrairement à la plupart des activités déjà présentées sur le blog, celle-ci est destinée à occuper une soirée/journée entière et est même souvent le prétexte à une fête potterhead plutôt qu'un simple passe-temps au cours de celle-ci. Elle nécessite beaucoup de temps d'organisation , un nombre conséquent de participants et un certain sérieux dans son déroulement. C'est une activité d'adultes / ado plutôt que d'enfants, car il faut être capable de penser, de parler et d'agir comme son personnage durant tout le jeu, qui dure généralement plusieurs heures. Mais au fait, qu'est-ce qu'une murder party ?
Vous trouverez sur le web de nombreuses définitions de la murder- ou soirée d'enquête, comme par exemple la très bonne explication de murder2000. Pour résumer, il s'agit d'un jeu de rôle type grandeur nature, une sorte de pièce de théâtre version improvisation, dans l'espace d'un appartement/maison, jardin etc ; chacun des participants (invités comme organisateurs) incarne un personnage dont il connait, grâce à une fiche distribuée quelques jours avant la partie, son histoire, ses motivations, la raison de sa présence... Soudainement confrontés à un crime (meurtre, cambriolage, disparition...) les participants doivent tenter de lever le mystère et de découvrir la vérité en dialoguant les uns avec les autres. Mais attention, le/les coupable/s se cachent parmi eux et vont tout faire pour brouiller les pistes... Comme dans tout jeu de rôle, il y a un/des maitres du jeu : c'est le rôle des organisateurs. Auteurs de l'histoire, ils connaissent le scénario, les secrets des personnages et l'identité du/des coupable/s, et ils travaillent donc au bon déroulement de l'intrigue en donnant des conseils et des pistes si l'histoire n'avance pas ou en compliquant la situation si c'est finalement trop simple.
En tant qu'organisateur, vous aurez besoin :
-d'un lieu : il doit être disponible pour plusieurs heures et de préférence réservé pour l'occasion aux participants de l'enquête (en intégralité ou seulement certaines pièces ) ; il serait dommage que des moldus regardent une émission télévisée juste à côté de Hermione et Luna Lovegood qui tentent de trouver un antidote à un poison magique inconnu...
-d'une ambiance : la décoration et la musique/fond sonore peuvent aider les participants à entrer dans l'histoire et à tenir leur rôle ; si les pièces de votre habitation deviennent des lieux différents, pensez à les indiquer comme tels (cuisine = cuisines de poudlard, salon = grande salle, chambre 1 : salle commune des serpentards, bureau = bureau du directeur...) 
-d'un repas : une murder party a souvent lieu le soir, ce qui implique un dîner ; non seulement vos joueurs auront besoin de se restaurer durant un jeu de plusieurs heures, mais la boisson et la nourriture peuvent également faire partie de l'histoire et des interaction entre les personnages (et si les petits fours étaient empoisonnés ? Et si le jus de citrouille contenait une potion de mutisme ? Et si un personnage avait une unique dose de veritaserum à glisser dans le verre d'un autre joueur ?)
-d'un scénario : il est important que vous définissiez l'histoire à l'avance. Réfléchissez à ces points clés : Quel est le crime ? Où se passe la scène ? Qui sont les personnages présents ? A quelle époque cela se passe ? Qui est coupable ? Quels incidents ou crimes additionnels viendront s'ajouter en cours de partie ? Faites vous une liste de questions importantes telle que celle-ci et répondez-y le plus précisément possible, en développant au maximum. Si vous ne savez pas par où commencer, cherchez des scénarios de murder party sur le web et adaptez-les à l'univers de Harry Potter, ou bien partez d'un titre accrocheur de roman policier - version potterhead... N'oubliez pas de penser aux difficultés et handicaps imposés aux joueurs pour assurer le bon déroulement du jeu : si vous ne voulez pas que la partie se termine en 10 minutes, prenez soin de préciser ce à quoi les personnages n'auront pas accès (une réserve illimitée de veritaserum par exemple) ou les sortilèges qui leurs seront interdits (sauf accord de votre part, les personnages ne sont pas censés s'entre-tuer d'un avada kedavra.) Bien sûr, vous ne pouvez pas tout prévoir à l'avance, car l'imagination des joueurs peut faire prendre à votre histoire des tours inattendus ; vous répondrez sur place à leurs questions et à leurs demandes en définissant si une action peut être faite ou non.
-d'accessoires : que serait une enquête sans les incontournables indices ? Qu'il s'agisse de l'arme du crime (un sorcier n'abandonnerait probablement pas sa baguette, mais une fiole de poison, un banal poignard ou l'intrusion d'un troll affamé sont aussi efficaces pour tuer), d'une lettre de dénonciation, d'un mystérieux objet qu'on a tenté de détruire ou d'un message codé, il vous faudra mettre vos personnages sur la piste du criminel - ou brouiller les pistes.
-d'invitations : une fois le scénario fixé et la date choisie, écrivez vos invitations de façon à faire entrer vos invités dans l'ambiance dès la première lecture. Adressez-vous à chacun d'eux en tant que personnage et pensez à joindre une fiche récapitulative avec tout ce que le joueur doit savoir sur son rôle : son histoire, la raison de sa présence, ses traits de personnalité marquants, ses secrets, ses capacités et pouvoirs, son équipement (les objets qu'ils ont sur eux), ses relations certains des autres joueurs... Pour un maximum d'immersion, encouragez vos invités à venir costumés (ou au moins muni d'un accessoire reconnaissable propre à chaque personnage) et n'oubliez-pas d'y penser pour vous même, car n'oubliez pas que vous serez vous aussi l'un des personnages (voire plusieurs à l'occasion.)
Quelques exemples :
-le scénario Une véritable histoire de moldus (gratuit, en français)
-la murder party de The Mosbys in China partie 1, partie 2, partie 3, partie 4
-la murder party de Just sweet & simple
-d'autres titres dont l'histoire est à réinventer : les 10 petits elfes (Les 10 petits nègres) ; mort sur le Lac (Mort sur le Nil) ; le sinistros des Baskerville (Le chien des Baskerville) ; le meurtre de Roger Davies (Le Meurtre de Roger Ackroyd) ; le gryphon maltais (Le faucon Maltais) ; le mangemort sonne toujours deux fois (Le facteur sonne toujours deux fois)...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire